GPA – définition, loi en France, coût, comment ça se passe ?

GPA - définition, loi en France, coût, comment ça se passe - Nordic Surrogacy

Très controversée, la gestation pour autrui (GPA) soulève de nombreux débats dans notre société. En quoi consiste cette technique de procréation médicalement assistée ? Qui peut y avoir recours ? En France ? Quels risques pour la mère porteuse ? Le point avec Maître Muriel Bodin, avocate au Barreau de Paris, spécialisée en droit de la santé.

Définition : qu’est-ce qu’une GPA ?

La gestation pour autrui, communément appelée GPA, est une technique de procréation médicalement assistée. Elle consiste à implanter un embryon, issu d’une fécondation in vitro (FIV) ou d’une insémination, dans l’utérus d’une mère porteuse qui remettra le bébé à un couple demandeur à sa naissance.

En savoir plus ici: Sante, Journal des Femmes