FAQ – Gestation pour autrui, FIV et Mère porteuse

 

FAQ - Gestation pour autrui, FIV et Mère porteuse - Nordic Surrogacy

FAQ sur la maternité de substitution et le don d’ovocytes.

N’hésitez pas à nous contacter via le site web pour une rencontre en personne ou virtuelle. Les séances de consultation sont gratuites et sans engagement.

 

Qu’est-ce que la maternité de substitution ?

La « maternité de substitution », ou encore « gestation pour autrui », consiste pour une femme à porter et à donner naissance à un enfant pour quelqu’un d’autre. Le plus souvent, l’enfant est biologiquement celui des parents d’intention, ou l’ovocyte ou le sperme est donné par un tiers. Ces différentes options sont appelées « maternité de substitution complète ». Il s’agit du type de maternité de substitution que nous pratiquons chez Nordic Surrogacy.

Qui peut être mère porteuse ?

La maternité de substitution est volontaire et il existe de nombreuses raisons incitant à devenir une mère de substitution ou une mère porteuse souvent dans le langage courant.

Toute personne souhaitant devenir mère porteuse doit se soumettre à un processus de sélection strict qui diffère selon les destinations, mais qui comprend des tests médicaux et psychologiques ainsi que l’examen d’autres facteurs tels que le niveau de vie et la situation familiale. La femme doit également avoir au moins un enfant et avoir eu au moins une grossesse sans complications.

En outre, la maternité de substitution est réglementée par la législation de chaque pays.

Que se passe-t-il si la mère porteuse veut garder l’enfant ?

La mère porteuse n’a aucun lien biologique avec l’enfant et sait dès le départ qu’elle porte l’enfant pour quelqu’un d’autre. Nous ne travaillons qu’avec des pays où la maternité de substitution est clairement réglementée et volontaire, ce qui est garanti par l’examen médical et psychologique auquel la femme se soumet avant d’entamer le processus. Cette question est donc réglementée par les contrats et la législation de chaque pays.

Bien entendu, le processus de maternité de substitution suscite des émotions. Les mères porteuses bénéficient du soutien d’un psychologue même après la fin du processus de maternité de substitution, si cela s’avère nécessaire.

La mère porteuse travaille-t-elle pendant la grossesse ?

En principe, elle continue à travailler comme à l’habitude pendant sa grossesse. La mère porteuse reçoit une rémunération prédéfinie pour son rôle de mère porteuse et est remboursée pour les soins, les dépenses et la perte de revenus.

Dans certaines destinations, il est également possible de souscrire une assurance perte financière pour les mères porteuses.

La mère porteuse a-t-elle le droit d’interrompre la grossesse ?

Pour des raisons médicales, c’est-à-dire si la santé ou la vie de la mère porteuse ou de l’enfant est menacée, il est possible pour elle d’avorter. Dans le cas contraire, elle ne peut pas interrompre la grossesse.

Quelle est la nationalité des enfants nés d’une maternité de substitution ?

La nationalité de l’enfant dépend du cadre réglementaire de la maternité de substitution dans le pays où le processus de maternité de substitution a lieu. Dans certains pays, l’enfant naît sans nationalité (apatride), et dans d’autres pays, l’enfant naît avec la nationalité du pays de naissance.  Toutefois, en fin de compte, à l’issue d’une procédure juridique, l’enfant obtient toujours la nationalité du pays d’origine de ses parents.

Comment la santé de la mère porteuse est-elle assurée pendant la grossesse ?

La santé de la mère porteuse pendant la grossesse est toujours une priorité absolue. Outre les tests médicaux et psychologiques initiaux et approfondis, la mère porteuse subit des contrôles médicaux fréquents pour elle-même et le fœtus au cours de sa grossesse. Elle peut également consulter un thérapeute pour obtenir un soutien psychologique, si nécessaire.

Comment puis-je en savoir plus sur la maternité de substitution ?

Contactez-nous via notre formulaire de contact et nous organiserons une consultation gratuite. Nous organisons des réunions en ligne ou dans nos bureaux à Stockholm. Lors de cet entretien, nous discutons de vos idées sur la formation d’une famille et de votre situation afin de déterminer comment nous pouvons vous aider.

Dans quels pays peut-on faire appel à une mère porteuse ?

Les cliniques avec lesquelles Nordic Surrogacy travaille pour la maternité de substitution sont situées aux États-Unis, en Géorgie et en Colombie.

De quels pays proviennent les mères porteuses ?

Les mères porteuses résident dans les pays où le processus de maternité de substitution est mis en œuvre.

Comment la mère porteuse vit-elle pendant sa grossesse ?

Le mode de vie et la santé de la mère porteuse sont régulièrement contrôlés lors de visites médicales à la clinique. Elle vit et travaille toutefois comme à l’habitude, dans son propre foyer, entourée de sa famille. Dans certains cas, si elle le souhaite, elle se rapproche de la clinique en fin de grossesse, à l’approche de l’accouchement.

Si nous décidons d’avoir un enfant à l’aide d’une mère porteuse, combien de temps faudra-t-il pour que le processus se mette en œuvre ?

Chez Nordic Surrogacy, vous pouvez commencer le processus de maternité de substitution immédiatement après avoir signé un contrat avec nous. La plupart des personnes se rendent pour la première fois à la destination pour faire un don d’ovocytes et/ou de spermatozoïdes dans les trois mois qui suivent. Il est nécessaire de disposer, au préalable, de documents et de résultats d’examens médicaux, ce que nous vous aiderons à faire.

Comment choisir une donneuse d’ovocytes dans le cadre d’une maternité de substitution ?

Le processus de sélection d’une donneuse d’ovocytes diffère selon la destination choisie pour le processus de maternité de substitution. Le plus souvent, vous choisissez une donneuse d’ovocytes dans une base de données ou la clinique sélectionne quelques donneuses qui correspondent à vos desiderata.

Le choix d’une donneuse d’ovocytes est une étape émotionnelle pour la plupart des parents d’intention et il n’est pas rare que les gens s’attachent à la donneuse qu’ils ont choisie. Pour faciliter cette partie du processus, il est bon de rappeler que le programme est volontaire et médicalement exigeant pour la donneuse.

Dans certains cas, la donneuse d’ovocytes peut choisir d’abandonner le programme pour des raisons personnelles ou médicales, par exemple si elle ne répond pas à un traitement hormonal. Dans ce cas, une nouvelle donneuse d’ovocytes est sélectionnée.

Que dois-je faire pour mener à bien un processus de maternité de substitution ?

Lancez-vous dans le processus de maternité de substitution avec un esprit ouvert, faites confiance au processus et ayez conscience que les choses changent en cours de route. C’est tout à fait normal ! Il est donc extrêmement important que nous travaillions ensemble, que nous gérions le processus en équipe et que nous entretenions un bon dialogue. L’accent est mis sur notre objectif commun, à savoir que vous ayez un enfant.

La maternité de substitution est un processus qui comporte de nombreuses dépendances et qui peut être exigeant pour toutes les personnes concernées, y compris les parents d’intention. Il est bon de se préparer à des événements imprévus et à des étapes qui doivent être réitérées. Il est également bon d’avoir le soutien de son entourage.

Concrètement, un processus de maternité de substitution implique que les parents d’intention se rendent à deux reprises à la destination où se tiendra le processus. Tout d’abord, pour fournir du matériel biologique, comme du sperme et/ou un ovocyte. Ensuite, pour la naissance de l’enfant.

Vous devez également être disponible pour des mises à jour pendant la procédure et pour soumettre tous les documents nécessaires.

Pourquoi choisir Nordic Surrogacy pour votre parcours de maternité de substitution ?

Notre agence propose un service complet et un coordinateur personnel vous suivra tout au long du processus. En collaboration avec nos partenaires à destination, nous nous occupons des aspects pratiques, nous sommes disponibles pour répondre aux questions tout au long du parcours et nous apportons notre soutien. Cela vous permet de vous concentrer sur votre parentalité à venir.

Quels sont les contrôles effectués par la mère porteuse pendant la grossesse ?

Dans le cadre d’une maternité de substitution, des contrôles minutieux et fréquents sont effectués pendant la grossesse afin de s’assurer de la santé de l’enfant et de la mère porteuse.

Les contrôles effectués dépendent de la destination du processus de maternité de substitution et sont déterminés par le médecin traitant, mais en tant que parents d’intention, vous serez informé(e)(s) du calendrier des contrôles prévus.

Dans toutes nos destinations, la mère porteuse a accès à des soins physiques ainsi qu’à un soutien psychologique pendant et après la grossesse, si nécessaire.

Rencontre-t-on la mère porteuse au cours de la procédure de maternité de substitution ?

Dans toutes les destinations, il est possible de rencontrer la mère porteuse en personne ou en ligne si les deux parties le souhaitent. Aux États-Unis, il est courant d’avoir un contact direct avec la mère porteuse tout au long de la procédure. Pour les autres destinations, Nordic Surrogacy est un intermédiaire utile en raison des barrières linguistiques et culturelles.

Quels pays autorisent la maternité de substitution internationale ?

Chez Nordic Surrogacy, nous collaborons avec des mères porteuses aux États-Unis, en Colombie et en Géorgie.

États-Unis – pour tous, quels que soient l’orientation sexuelle et l’état civil.

Colombie – pour les couples de même sexe (hommes), les hommes célibataires et les couples hétérosexuels.

Géorgie – pour les couples hétérosexuels mariés ou cohabitants depuis au moins un an.

Quelles sont les informations disponibles sur la donneuse d’ovocytes ?

Toutes nos bases de données de donneuses d’ovocytes contiennent des photos ainsi que des informations complètes et détaillées les concernant.

Puis-je rencontrer la donneuse d’ovocytes ?

En Colombie et en Géorgie, tous les dons d’ovocytes sont anonymes, ce qui signifie que l’identité de la donneuse est cachée à la famille.

Aux États-Unis, l’enfant a le droit de contacter la donneuse d’ovocytes après son 18e anniversaire.

Puis-je devenir mère porteuse ?

La législation de la plupart des pays européens n’autorise pas la maternité de substitution à l’intérieur même des pays.

Chez Nordic Surrogacy, nous travaillons avec des cliniques situées dans des pays où les procédures de maternité de substitution sont réglementées. Nos partenaires, la clinique ou l’agence locale, sont responsables des mères porteuses. Nous ne pouvons donc pas vous aider si vous souhaitez devenir une mère porteuse.

Un membre de ma famille peut-il être ma mère porteuse au lieu et place d’une femme inconnue à l’étranger ?

Nous n’effectuons des démarches que dans des pays où la maternité de substitution et la parentalité sont clairement réglementées. Actuellement, nous n’avons pas la possibilité d’être impliqués dans des processus où un membre de la famille ou une amie souhaite agir en tant que mère porteuse.

Que signifie un programme de garantie dans le processus de maternité de substitution ?

Si vous choisissez un programme de garantie pour le processus de maternité de substitution avec Nordic Surrogacy, toutes les étapes médicales nécessaires sont incluses, autant de fois qu’il le faut, jusqu’à la naissance d’un enfant.

Dans les programmes de garantie, les embryons sont toujours créés avec une donneuse d’ovocytes.

Quelle est la procédure juridique pour la maternité de substitution ?

Dans la plupart des pays, la procédure juridique compte trois étapes : Détermination de la paternité ou de la maternité, demande de garde exclusive et adoption par un parent pour tout partenaire qui est l’autre parent de l’enfant.

Quelle est la procédure à suivre pour rentrer dans son pays avec son enfant après la naissance ?

Dès que l’enfant a une nationalité, l’ambassade ou le consulat associé à cette nationalité aidera à l’émission des documents de voyage de l’enfant.

Les enfants peuvent-ils avoir de l’ADN de la mère porteuse ?

Non. L’enfant ne peut pas recevoir l’ADN de la mère porteuse dans le cadre d’une maternité de substitution complète, c’est-à-dire quand l’ovocyte provient d’une autre femme, soit de la mère d’intention, soit d’une donneuse d’ovocytes.

Quel est le coût d’une maternité de substitution en Colombie ?

Le coût d’une maternité de substitution en Colombie peut être consulté ici.

Quel est le coût d’une maternité de substitution en Géorgie ?

Le coût d’une maternité de substitution en Géorgie peut être consulté ici. 

Quel est le coût d’une maternité de substitution aux États-Unis ?

Le coût d’une maternité de substitution aux États-Unis peut être consulté ici. 

Qu’est-ce que la maternité de substitution altruiste ?

La maternité de substitution altruiste est un type d’arrangement de maternité de substitution dans lequel la mère porteuse ne reçoit aucune compensation financière, outre pour les coûts directement liés à la grossesse et à l’accouchement. En fait, elle entreprend le processus de maternité de substitution pour des raisons purement altruistes, notamment pour un ami ou un membre de sa famille. La législation en la matière varie considérablement d’un pays à l’autre.

Comment se portent les enfants nés d’une mère porteuse ?

La recherche indique que les enfants nés d’une mère porteuse ont généralement une santé physique et mentale équivalente à celle des enfants nés d’une autre façon. Aucune différence significative n’a été relevée, mais plus que la méthode d’accouchement, ce sont d’autres facteurs tels que l’environnement familial et le soutien social qui ont une incidence.

Comment une mère porteuse tombe-t-elle enceinte ?

Dès que la femme qui souhaite devenir mère porteuse a subi des tests médicaux, psychologiques et sociaux approfondis et qu’un contrat a été signé, une implantation d’embryon est réalisée par FIV (fécondation assistée). L’embryon implanté a été créé à partir du sperme du père d’intention et d’un ovocyte de la mère d’intention ou d’une donneuse d’ovocytes. Une grossesse est possible à partir de cette implantation.

Peut-on utiliser ses propres embryons et les envoyer dans un pays qui autorise la maternité de substitution ?

Cela dépend de nombreux facteurs, comme le lieu où les embryons ont été créés et les documents originaux auxquels vous avez accès. Contactez-nous et nous vous aiderons à déterminer s’il est possible d’utiliser vos embryons déjà créés dans le cadre d’un processus de maternité de substitution !

Peut-on initier un processus de maternité de substitution en tant que personne célibataire ?

Il est tout à fait possible d’effectuer une démarche de maternité de substitution en tant que célibataire. En tant qu’homme célibataire, il est possible de recourir à une mère porteuse dans des pays comme la Colombie et les États-Unis. En tant que femme célibataire, il est possible de recourir à une mère porteuse aux États-Unis.

À quels soins peuvent prétendre les enfants nés par le biais d’une maternité de substitution dans le pays de destination ? Qui paie ces soins ?

Les enfants nés d’un processus de maternité de substitution dans le pays de destination ont droit aux soins prévus par les règles en vigueur dans le pays où ils sont nés.

Les soins sont pris en charge par les parents d’intention dans le cadre de l’arrangement de maternité de substitution et par toute police d’assurance couvrant ce type de situation.